mintzola.eus

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Mintzola a présenté la carte mondiale du chant improvisé

La présentation de la carte a mis un point final à la quatrième journée des sessions académiques d'Europa bat-batean. Avant cela, des experts du monde entier se sont exprimés sur la situation générale de l'oralité et du chant improvisé.

Mintzola a présenté aujourd'hui la carte mondiale du chant improvisé, établie par Xenpeler Dokumentazio Zentroa. Pour ce faire, il a profité du déroulement des journées académiques d'Europa bat-batean qui ont lieu au palais de Miramar de Donostia/Saint-Sébastien.

La carte mondiale du chant improvisé est une base de données qui réunit les différentes expressions du chant improvisé et montre sa diversité. C'est ce qu'a souligné Ruth Finnegan, une éminente chercheuse qui a travaillé pour la reconnaissance de la littérature orale. Aux côtés de Finnegan ont pris part à la présentation de la carte le représentant de l'UPV/EHU, Jon Zarate, le président d'Oral Tradition, John Zemke, et le représentant de la Bibliothèque basque de Reno, Iñaki Arrieta. Pour clôturer cet événement, le bertsolari Andoni Egaña et le trio mexicain Las Alondras ont chanté.

Avant cette présentation, d'autres conférences ont eu lieu à la salle Baroja du palais de Miramar. Le vice-conseiller à la Culture du Gouvernement basque, Joxean Muñoz, le membre du patronage de Mintzola, Andoni Egaña, et la technicienne en charge du développement culturel d'Unesco Etxea, Begoña Guzman, ont parlé du patrimoine immatériel et de la possibilité que le bertsolarisme soit déclaré patrimoine immatériel de l'humanité.

Ensuite, Ruth Finnegan a présenté l'aspect oral de la poésie, en se référant à des exemples de la littérature d'Afrique et d'Angleterre. Par ailleurs, l'intervention d'Anthony Judge portait sur les différentes idées ou « voix » qui gèrent la construction de la création du discours.

Enfin, un hommage a été rendu à Oral Tradition et à son fondateur, John Foley. Une vidéo résumant la relation de Foley avec le bertsolarisme a été projetée. Puis, le président de Mintzola, Iñaki Murua a remis un souvenir à l'actuel directeur d'Oral Tradition, John Zemke.

Demain aura lieu la dernière journée académique d'Europa bat-batean à Miramar et les langues minoritaires seront l'axe principal des conférences.

La carte mondiale du chant improvisé, à la portée de tous 

Tel qu'Andoni Egaña l'a signalé dans son bertso, la carte mondiale du chant improvisé est un instrument précieux « pour que quiconque puisse le connaître de n'importe quel endroit ».

La carte est disponible sur le lien suivant :www.mintzola.eus/eu/kulturartea/mapa. On peut y voir, au moyen de différentes couleurs, dans quelle langue a lieu chaque expression artistique. Elle contient des informations sur chaque expression orale, aussi bien celles que l'on trouve sur Internet que les articles, enregistrements et documents qui se trouvent sur la base de documentation de Xenpeler, BDB.

Pour réaliser cette base de données, des apports de chercheurs et d'amateurs ont été recueillis, et à mesure que de nouveaux apports seront recueillis, la carte mondiale du chant improvisé prendra de l'ampleur. 

La représentation de l'après-midi, dans les rues de la vieille ville

En partant du Boulevard à 19h, Europa bat-batean parcourra les rues de la vieille ville. Les bertsolaris Manex Agirre, Andoni Egaña et Ane Labaka chanteront aux côtés d'improvisateurs d'Autriche, du Pays de Galles, de Cuba, de Majorque, du Mexique et de Chypre.