Aller au contenu. | Aller à la navigation

10/05/2018

Le phénomène du bertsularisme en Frise

Fascinés par le chant improvisé en basque, un quintette motivé entend concevoir la version frisonne du bertsolarisme. Ils présentent leur projet le 18 mai prochain dans le Pavillon des Langues de Leeuwarden 2018 Capitale Culturelle Européenne, ainsi que le documentaire qu'ils ont réalisé sur le bertsolarisme.

Cette expression artistique si populaire en Euskal Herri depuis des siècles, trouvera-t-elle le succès à l'étranger? Les cinq Frisons en sont persuadés, et pour cela, ils ont conçu le projet Bartelje!. Qu'ils dévoileront le 18 mai dans la salle MeM du Pavillon des Langues de Leeuwarden 2018. Ils en profiteront pour présenter le documentaire Le succès de la langue minoritaire qui décrit le phénomène du bertsolarisme et montre les efforts réalisés par ces Frisons pour impulser cette discipline artistique dans leur pays.

Les cinq concepteurs du projet ont fondé le groupe Barteliers: Bart Kingma, Gerard de Jong, Elmar Kuiper, Mirjam Vellinga et Syds Wiersma. Trois d'entre eux ont assisté à Finale du dernier Championnat Général des Bertsolaris 2017; Vellinga, Kingma et Kuiper et ils ont suivi avec ravissement tous les exercices de la Finale. Le documentaire qu'ils présentent vendredi lors de Leeuwarden 2018, témoignera de cette expérience. En sus de la projection, ils expliqueront ce qu'est un bertso et les règles de sa construction, et par la suite, tout un chacun pourra s'essayer à en créer un. Evidemment, les bertsos seront créés en langues minoritaires; ainsi, le public improvisera dans les langues parlées là-bas: bildts, franekers, stellingwarfs, etc...Les organisateurs ont invité environ 150 personnes (écrivains, poëtes, amateurs de langues minoritaires) pour partager avec eux cette soirée particulière.

Par la suite, les 19 et 20 mai, le documentaire sera retransmis par la télévision frisonne et par la télévision nationale des Pays Bas.

La "première" du bertsolarisme frison

Les créateurs du projet ont trouvé un nom à cette discipline du bertsolarisme frison: bartelje. D'une part pour la proximité vocale de Bart et Bert; d'autre part le terme Bartelje en sus de faire un clin d'oeil au verbe boartsje (jouer), fait aussi référence à la bataille, dans le sens de la compétition.

Il est envisagé de donner la Première du nouveau Bartelje, tout début juillet. Du 1er au 8 juillet, l'euskara sera le protagoniste dans la Pavillon des Langues (MeM), lors des actions organisées par par l'Institut Etxepare, qui montreront tant le bertsolarisme que le bartelje frison. Les évènements se dérouleront dans le cadre de Leeuwarden 2018 Capitale Culturelle Européenne, cette année la ville frisonne étant Capitale Culturelle Européénne, comme le fut Donostia en 2016.