Aller au contenu. | Aller à la navigation

06/06/2018

Le Bertsolarisme déclaré Bien d'Intérêt Culturel par le Gouvernement de Navarre

Ainsi l'a annoncé Ana Herrera, Conseillère à la Culture, aux Sports et à la Jeunesse du Gouvernement de Navarre, à la sortie du Conseil hebdomadaire. Le Gouvernement va rendre cette décision publique lors d'une manifestation organisée le 20 juin.

Le Gouvernement de Navarre, lors d'une assemblée, a acté la déclaration de Bien d'Intérêt Culturel pour le bertsolarisme, dans la catégorie patrimoine immatériel. Ana Herrera, Conseillère à la Culture, aux Sports et à la Jeunesse l'a annoncé et indiqué que le bertsolarisme représente l'expression du chant improvisé la plus remarquable et la mieux conservée en Navarre.

De la même façon,  elle a souligné entr'autres l'ancrage populaire du bertsolarisme et tout le travail réalisé pour oeuvrer à sa transmission. La qualification de Bien d'Intérêt Culturel participera au soutien du bertsolarisme, et facilitera les actions pour sa transmission.

Cette déclaration sera rendue publique le 20 juin à 18h00, au Musée de la Navarre. Y participeront: en sus des représentants du Gouvernement, Gontzal Agote membre de Nafarroako Bertsozale Elkartea, Julio Soto champion actuel des bertsolaris de Navarre et Alfredo Asiain enseignant-chercheur. La manifestation est ouverte à tous et se conclura avec des bertsos donnés sur le parvis du Musée.

Une procédure enclenchée en 2011
Les premiers pas de cette procédure ont été initiés en 2011, quelques années sans traitement du dossier ont suivi et en 2016 à nouveau Nafarroako Bertsozale Elkartea l'a remise en route. Elle a fait la sollicitation officielle en début d'année dernière: l'association a formalisé le dossier de demande avec l'appui de l'ethno-linguiste Alfredo Asiain, Directeur technique des Archives du Patrimoine Immatériel de Navarre et enseignant à l'Université Publique de Navarre.

Le bertsolarisme est le sixième inscrit des Biens d'Intérêt Culturel du Patrimoine Immatériel de Navarre. Auparavant, le Carnaval de Lantz, les Carnavals de Ituren et Zubieta, le Tribut des Trois Vaches, les Volants de Luzaide-Valcarlos et les danses de bâtons de Cortes ont fait l'objet de l'inscription au Patrimoine Immatériel leur conférant la meilleure des protections.