Aller au contenu. | Aller à la navigation

07/11/2016

Documentaire “Mundu bat ahoz aho”, à la foire de Durango

Video sur le chant improvisé, avec des témoignages d'improvisateurs du monde entier.

Au travers des siècles, l'histoire officielle s'est transmise par l'écrit; mais par-delà ces versions écrites, des paroles ont été transmises, de bouche à oreille, le documentaire montre et donne la parole à ces voies/voix. Il tente de nous donner à voir en un recueil, la richesse de ces chants improvisés et leur diversité géographique.

Cartel Mundu bat ahoz aho

Distribué par  Mintzola Ahozko Lantegia , réalisé par Lanku Kultur Zerbitzua, ce documentaire balaie largement le monde du chant improvisé pour en dévoiler toute la diversité. Au travers du chant, ce sont des voix non officielles qu'il nous montre, des voies de "traverse", et aussi le rôle des femmes dans la transmission de ces expressions orales, par des témoignages de ces improvisateurs. 

Pour ce faire, des improvisateurs de sept pays interviennent: du Pays Basque Maialen Lujanbio, Karen Owen du Pays de Galles, des Pays Catalans Mireia Mena, de Cuba Yunet López, le kurde Zinar Ala, du Mexique le trio Las Alondras - Diana Laura Hernández, Dana Sofía Limón, Rebeca Limón - et de Sardaigne Simone Monni. Témoignent aussi: Albert Casals, Ixiar Eizagirre, Begoña Guzmán et Ruth Finnegan. 

Le documentaire sera projeté lors de la foire de Durango le 3 décembre. Le DVD sera aussi disponible à  Bertsozale Elkartea au 41 Goienkale et au stand de Lanku Kultur Zerbitzua. Il sera ensuite à la vente dans divers points d'Euskal Herri. Si vous souhaitez organiser une projection du documentaire, vous pouvez contacter Lanku par mail: lanku@lanku.eus.