Aller au contenu. | Aller à la navigation

04/10/2019

Ahostegunak, l'occasion de profiter de la création culturelle à l'université

A partir du 31 octobre et tout au long du mois de novembre, les jeunes de 18 à 22 ans auront l’occasion de participer à des conférences sur le bertsolarisme, le chant, la littérature et le théâtre. Les séances auront lieu les jeudis de 16h à 19h. L'entrée est gratuite, mais vous devez vous inscrire au préalable sur le site www.mintzola.eus.

En novembre, les jeudis seront particuliers pour les jeunes de l'université. Mintzola Ahozko Lantegia et la Chaire Mikel Laboa de l'UPV / EHU (Université du Pays Basque sud) organisent Ahostegunak, en collaboration avec EHUKultura et Euskaltzaindia.

L'initiative se déroulera en cinq étapes; chaque séance portera sur une discipline orale, que ce soit le bertsolarisme, le chant, la littérature ou le théâtre. La dernière séance comportera un colloque qui englobera toutes ces disciplines. Chaque séance comptera avec la participation d’experts : le premier jour, ils pourront compter avec la présence de l'écrivaine Uxue Alberdi; le deuxième jour, c'est l'actrice Miren Gaztañaga qui y participera ; le jour dédié au Bertsolarisme, ils se retrouveront face aux Bertsolaris Beñat Gaztelumendi et Maialen Lujanbio; et le quatrième centré sur le chant, ils recevront la chanteuse et trikitilari Ines Osinaga.

Les séances auront lieu de 16h à 19h au siège d'Euskaltzaindia à Donostia, à côté du campus de l'UPV / EHU de Gipuzkoa. Tous les jeunes ayant entre 18 et 22 ans intéressés par ces journées pourront y participer, qu’ils soient universitaires ou non. L'inscription est gratuite, mais il est essentiel de s'inscrire au préalable sur le site www.mintzola.eus avant le 21 octobre. En s’inscrivant, les jeunes s’engagent à assister à toutes les séances afin de maintenir la dynamique de groupe.

Ahostegunak est né de la nécessité de promouvoir la créativité culturelle au sein de l'université, en se laissant guider par des initiatives passées telles que les journées de créativité Ahots Baten ou en partageant les mêmes espaces que d'autres projets tels qu’UNIbertsoan, qui vise à intégrer le bertsolarisme et son étude dans l'espace universitaire.